Saviez-vous que : Élémentaire

22 février 2017

1) Même s’ils campent les personnages principaux de la série Élémentaire, dont l’univers tourne autour du célèbre Sherlock Homes, ni Jonny Lee Miller (alias Sherlock Holmes), ni Lucy Liu (alias Joan Watson) n’avaient lu ne serait-ce qu’un seul des pourtant très populaires livres racontant l’histoire du détective!

2) Avis aux intéressés… et aux curieux : des scènes de l’émission Élémentaire sont fréquemment filmées dans les rues de New York, précisément sur la 7e avenue, entre la 51e et 52e rue.

3) En 2010, on a pu voir, également dans les rues de la Grosse Pomme, l’acteur Jonny Lee Miller en train de participer au Marathon de New York.

4) En plus de son rôle d’actrice dans l’émission Élémentaire, Lucy Liu endosse parfois celui de réalisatrice. 

5) Dans un des épisodes, on peut apprendre que le nom chinois de Joan Watson est « Yun Jinsyi ».

6) Ce sont bien les tatouages de l’acteur Jonny Lee Miller que l’on peut voir et non pas des œuvres temporaires créées pour les besoins de la série.

7) En parlant d’art, sous toutes ses formes, dans l’appartement de Joan Watson, on retrouve une toile peinte par l’actrice Lucy Liu elle-même!

8) Dans le second épisode de la première saison, la pièce que Sherlock Holmes joue, au violon, est Partita pour violon seul numéro 2 (en ré mineur) de Bach.

9) Pour sa part, l’actrice Lucy Liu sait jouer de l’accordéon. À quand un duo? On veut trop voir ça!

10) Jonny Lee Miller est un grand fan de hockey, principalement de l’équipe des Rangers de New York… mais on ne lui en voudra pas pour ça! Il était donc particulièrement heureux quand la fameuse coupe Stanley (le trophée, pas la « compétition ») est apparue dans la série Élémentaire.

11) Mais pourquoi Watson est-elle une femme, dans cette adaptation de Sherlock Holmes, plutôt qu’un homme? Tout le monde s’est posé la question, au moins une fois! Eh bien, le génie derrière la télésérie Élémentaire, Robert Doherty, souhaitait démontrer que oui, c’est possible pour un homme et une femme de travailler ensemble et d’être souvent en compagnie, l’un de l’autre, sans que ça ne mène nécessairement à une relation amoureuse. Tant pis pour ceux qui ne croient pas à l’amitié gars-fille!