Saviez-vous que : Mirador

24 août 2016

 

1) Les deux premières saisons de Mirador contenaient chacune dix épisodes, alors que, pour cette troisième et ultime saison, on aura droit à six épisodes.

2) L’action reprend 18 mois après la fin de la deuxième saison.

3) C’est Jacques Savoie, l’auteur des séries Les Lavigueur, la vraie histoire et Le berceau des anges, qui signe les textes de cette troisième saison de Mirador.

4) Besoin des services d’une firme de gestion de crise? Il pourrait être pratique de savoir où se trouve le cabinet Mirador, dans ce cas… L’équipe de la série a établi ses quartiers dans une tour du centre-ville de Montréal.

5) Le comédien David La Haye est passé à un cheveu de ne pas pouvoir participer à l’ultime saison de Mirador, en raison d’un conflit d’horaire. Il devait effectivement participer au tournage de la série Lewis & Clark (diffusée à HBO) en même temps. Heureusement pour nous, ce tournage a été reporté!

6) Justement, David La Haye est présentement très actif dans le milieu du showbiz américain… Le comédien dit que grâce à son nouveau look (des cheveux longs et une barbe), il se fait proposer des rôles de chevalier, de roi et même de vampire. C’est ce qu’on appelle un look gagnant!

7) David La Haye a déjà eu l’occasion de travailler aux côtés des actrices Charlize Theron et Penelope Cruz, dans le film Head in the Clouds (2004). Oh le chanceux!

8) À l’adolescence, le comédien Patrick Labbé était un passionné de hockey et de motocross. Aujourd’hui, quand il en a l’occasion, il aime bien rénover des maisons.

9) Le comédien Gilles Renaud n’a pas peur du ridicule… Pour son rôle de travesti dans la télésérie Cover Girl, il a demandé à la chanteuse Ginette Reno de lui prêter d’anciennes robes! Trop courtes pour le comédien, les robes ont cependant été allongées.

10) Enfant, on apprend que tous les moyens sont bons pour ne pas se présenter à l’école… Eh bien, Gilles Renaud, lui, est dans une classe à part! Il est allé jusqu’à feindre une crise d’appendicite, et deux fois plutôt qu’une. La seconde fois, il a même été opéré pour soulager son « faux » mal! Passer sous le bistouri pour rien? Wow, il devait vraiment ne pas vouloir aller à l’école cette journée-là!