mardi 28 novembre

Montréal, 1993. Paloma Hermosa a plusieurs visages. D’abord celui d’une mère de famille d’origine colombienne qui ne pense qu’au bien-être de ses proches. Puis, celui d’une femme énergique et entreprenante qui fonde beaucoup d’espoir sur son fils Luis, étudiant en médecine. Mais pour Paul Généreux, l’un des agents de la lutte anti-drogue à la GRS, Paloma Hermosa est surtout la responsable du blanchiment de l’argent de la cocaïne que lui livre Gabriel Vargas, le grand patron du cartel de Cali. In

Il n'y a pas de diffusion prévue pour cette émission dans la prochaine semaine.

La Marraine